Décrochages, escalade et nœuds en tout genre

Ce samedi, c’était rentrée des classes !

Suite à une proposition du SCVJ, nous sommes trois membres du SCC – Marc, Seb et moi – à prendre la direction du porche des Fées pour une journée technique. Au programme : équiper, escalader, et revoir les techniques de secours sur corde.

On se retrouve à 9h – plus ou moins à l’heure – au parking du haut et après avoir descendu tout le matos, on discute du programme de la journée, à l’abri de la pluie.

Un gros bloc coincé dans la cheminée nous fait soucis, on décide donc de l’ajouter sur notre liste. Chacun se trouve une occupation, et on part par petits groupes sur nos objectifs du matin. Pour la team SCC, ce sera du vrai souterrain 😉

On s’enfile un bout dans la grotte, pour tomber sur les amarrages posés par le spéléo-secours lors de leur dernier exercice. J’endosse le rôle de grimpeur, avec but d’aller poser une corde fixe. Une première pour moi ! Le travail est déjà fait dans sa grande partie, je n’ai pas besoin de percer et poser les goujons. Il me suffit juste de ne pas laisser tomber les boulons, ni de me laisser tomber. Marc s’occupe de m’assurer, pendant que Seb nous coache. On fait une ou deux récup de matos et au final, j’arrive à poser un « mickey à trois oreilles ». Travail intéressant, qui me plaît bien ! Même si l’escalade version short/t-shirt en falaise est plus pratique que la version souterraine combi/bottes (pas encore testé : j’ai triché et suis restée en souliers de marche!) les mouvements restent les mêmes et cela fait plaisir d’utiliser sa pratique sous terre.

On sort, l’appel du feu aidant. Petite grillade comme les speleos savent le faire, avec la bonne ambiance et l’apéro 😉

On regarde ce que les autres ont fait : une escalade pour Oriane, qui nous a installé une corde remontant sur le surplomb de l’entrée. Tristan a posé la vire afin qu’on puisse faire le « tour ». Patrick les a coachés, et a fait le repérage en vue d’une tyro.

De leur côté, Arnaud et Jules ont posé une corde pour atteindre le fameux bloc. Ce sera d’ailleurs l’atelier digestion. Avec Seb, on descend afin d’aller retenir les éventuels promeneurs ; nous redoutons qu’une fois décroché, notre petit caillou décide de se faire une belle descente en traversant le sentier du TP, qui passe juste en dessous. Après une belle amorce de Jules, c’est finalement Patrick qui mettra le bloc à bas, après 1h30 de lutte ! Il restera chez lui, sous le porche.

On passe le reste de notre après-midi à faire du secours sur corde : décrochages en majeur partie. Et on réalise tous combien il est important de pratiquer ces genres de manœuvres régulièrement. Nous sommes un peu perdus entre nos longes, poignées et pédales mais sous les conseils de Marc -qui connaît bien la manip- et la lecture du bouquin, on arrive à quelque chose de probant !

Fin d’après-midi, on lève le camp, avant de se retrouver pour des grillades chez Arnaud.

Une belle initiative du SCVJ, qui nous a offert une chouette journée, instructive et fun à la fois, on ne demande pas mieux ! Motivés pour une prochaine édition !

Chloé

Photos: Jules Reymond