Gouffre de la Cascade

22 novembre 2014 : le rendez-vous à l’Auberge du Marchairuz implique tout d’abord de longer la Vallée de Joux plongée dans un épais brouillard. La route qui monte depuis le Brassus a reçu une rosée abondante et certains virages sont encore bien gelés. La prudence est de mise. Puis, l’altitude aidant, la brume disparaît, au profit d’un temps magnifique. Quel beau soleil, la région est superbe. On hésiterait presque à s’enfoncer dans les entrailles de la Terre. Mais qu’à cela ne tienne, cette météo est également idéale pour une visite d’une des cavité du Bois des Caboules : Le Gouffre de la Cascade !

Cliquez ici pour obtenir une vue du secteur et une autre, avec le relief.

Je retrouve donc Marc et Chloé, déjà arrivé sur le parking. Ils semblent occupés à faire un dernier point matériel, sans doute afin de bien valider qu’il ne manque rien. Nous prenons place à une table et attendons patiemment Pierre et Yves. Quelques cafés/croissants plus tard, nous nous mettons en route.

Nos voitures seront stationnées proches de la cavité, l’approche représente à peine une centaine de mètres que nous parcourons prestement, La désescalade se fait rapidement. Puis démarre une légère attente. Pierre est aux commandes, l’équipement est réalisé de main de maître et rapidement.

La descente débute et nous irons jusqu’aux environs de -150m, avec arrêt avant le P23. Notre choix est guidé par le plaisir des grands puits d’entrée, magnifiques, propres et bien lisses.

La vidéo suivante tente de montrer une partie de la descente, de façon à garder les souvenirs agréables de cette belle journée ! Choisissez la qualité HD, proposée par le player.

Quelques gouttes nous font comprendre qu’en cas de précipitations abondantes, cette cavité doit mériter le nom de « Gouffre de la Cascade ».

Un bref en-cas pris au bas des puits précède la remontée, qui donne envie d’acheter de nouvelles cordes, tant l’élasticité de certaines peut parfois décourager ! 

Lien vers la Topographie de la cavité.

Equipement : on trouve passablement de spits, mais il s’agit tout de même de bien valider vos amarrages ! 21 plaquettes et mousquetons nécessaires pour cette visite.

A bientôt et bonne spéléo !

Sébastien