Interclub : désobstruction mécanisée

img_6514

Depuis 2015, nous participons à une grande opération de désobstruction de la « Grande Baume du Risoux ». Lancée par le Spéléo-Club de la Vallée de Joux, elle se déroule sur 4 W-E annuels, durant lesquels des équipes de 3-4 personnes se relaient à -50m pour trouver un nouvel accès au Réseau des Fées de Vallorbe.

Grâce à la grue de Jean-Pierre et Marianne Scheuner, nous avançons très vite : le gouffre est déjà plus profond de 5m environ.

img_6490

Nous évacuons quelques déchets, ce qui contribue à la dépollution des lieux et à la qualité des eaux souterraines. Nous ressortons de la roche évidemment, mais également du bois et des ossements de vaches, cochons, chèvres, renards, etc.

img_6484

Récemment, Michel Blant, notre spéléologue-paléontologue, a même identifié des ossements humains : fémur et tibia.

img_6501

img_6515

Les premières recherches rapides semblent démentir la légende villageoise évoquée par Pierre-Jean Baron, dans son livre « Spéléologie du canton de Vaud ». Il ne s’agirait donc pas d’un douanier, mais bien d’un contrebandier qui aurait vécu au début des années 1900. L’homme serait devenu gênant et quelques personnes lui aurait réservé un funeste sort, après être allé le chercher chez lui, probablement devant sa famille. Son épouse ne l’aurait jamais revu. Tout cela ne sont évidemment que de premières discussions évoquées au bord du feu de bois. Il faut donc prendre ces informations avec prudence.

EDIT DU 7 novembre 2016 : un vieux récit fourni par notre ami Millepattes semble concorder :

numerisation0001

Une chose reste certaine, il règne une ambiance tout à fait sympathique au bord du feu, dans le petit campement qui abrite les spéléologues.

img_6436

Le prochain W-E de creuse est agendé au 5 et 6 novembre 2016 : nous espérons accélérer la désobstruction et profiter un maximum de la grue. Pour cela, il s’agira d’assurer 3 équipes de 4 personnes. Les membres du club seront informés par e-mail de l’organisation proposée. Réservez déjà votre W-E !

– Sébastien

1 commentaire sur « Interclub : désobstruction mécanisée »

  • Merci pour ces infos.
    Après être passé à l’ISSKA mardi et avoir vu les pièces à conviction, je suis remonté mercredi, jeudi et vendredi pour continuer les recherches d’ossements de ce pauvre homme perdu.
    Par contre, au vu des prévisions météo pourries pour le dernier week-end, je vous ai laissé tomber, et mal m’en a pris, quand on voit ce par quoi vous avez été récompensés de vos efforts.
    Encore un grand bravo pour votre courage (sous cette neige mouillée, il en fallait une bonne dose).
    Et aussi merci au Millepattes pour son apport littéraire. Quel est le titre de ce bouquin au fait? Ou plutôt quelle est sa date d’édition? Au style, on pourrait supposer une date pré-1960…Non?
    A l’année prochaine pour la suite des fouilles.

Les commentaires sont fermés.