Opération STALACLIM

Ce samedi 30 avril 2011; le rendez-vous est fixé à 10.00 heure sur le parc des Fées pour Anamaria Haeuselmann et Dominik Fleitmann de la faculté de géologie de l’université de Berne.

Franklin nous rejoint avec une jeune recrue: Caroline. Le Millepattes est déjà en train de s’équiper et, une fois le quintet paré, nous descendons à pied d’oeuvre…

Le but de l’expédition et de localiser et d’échantillonner une stalagmite récente et active, afin de faire des recherches en laboratoire après scanner et études d’isotopes dans le but de reconstituer le climat de la région depuis la naissance de cette concrétion, grâce aux nombreuses cernes de dépôts qui la composent.

L’idée du Millepattes est d’emmener tout ce petit monde au terme de la galerie 12 pattes, qui, se terminant en cul de sac; n’est dés lors plus guère fréquentée. Aussi, nous pourrons prélever un échantillon dans un endroit discret, plutôt que sur un passage fréquenté ou notre petit « larcin » risquerait d’être aperçu un jour ou l’autre!

Et comme notre président Franklin n’avait encore jamais eu l’honneur de cette galerie, ce sera l’occasion de faire d’une pierre deux coups!

La visite de la galerie des Princes  charmés se fait sous l’admiration de nos deux invités; mais attention, pas touche!

joomplu:271

L’aventure se pimente un peu au passage de la souricière et de la trémie de l’au-delà, mais l’effort est récompensé par l’arrivée dans la salle du Miroir des Fées!

Le passage des Rideaux émerveille aussi nos deux visiteurs avant d’entamer la descente sur le carrefour « Fruits défendus-Polaire »…

Le bas niveau du lac, 50 cm. en dessous de son niveau normal, incite franklin et  Millepattes à faire l’impasse sur la combi étanche, alors que Dominik qui a ,tout exprès, été jusqu’ à Neuchâtel pour se procurer une belle combi flambant neuve, tient quand même à la tester, c’est la moindre des choses quand on s’équipe exprès et que le lac n’en est plus vraiment un!

joomplu:274

L’obstacle franchi, nous arrivons rapidement à la salle du Chaudron; ou nous déposons nos kits, afin de voyager plus léger en continuant tout droit vers la douze pattes, ou, dès lors, nous progressons à 4 pattes jusqu’au petites salles terminales.

Pendant que Dominik et Anamaria  choisissent leur « victime » sous l’oeil de franklin; Millepattes et Caroline enchaînent la grimpette dans les petites salles contiguës dans le vain espoir de trouver une continuation à cette galerie qui semble bien buter sur une obstruction quasi totale, en tout cas pour nous, humains!

joomplu:273

Franklin et Caroline (bien attentive!)

La présence de chauves-souris est attestée par une accumulation de crottes au sol, mais les locataires semblent bien absents…

L’échantillonnage étant concluant, le retour peut-être entamé, la galerie étant légèrement en pente, les glissades sur l’argile omniprésente nous facilitent la progression. Parvenus au carrefour, c’est l’heure de la pause pic-nic pour ceux qui ont prévus un encas!

Après quoi, une petite visite est proposée au-delà du Chaudron, (bien entendu à sec! ) jusqu’ à la salle du Chirocoptère ou une nouvelle fouille de la trémie au-dessus de la galerie du Joker ne donne pas plus de résultat qu’a la 12 pattes! Les topographes « 2004 » n’ont donc, (malheureusement? ) rien oublié!

joomplu:276

Le retour à l’air libre ne fut, dès lors, plus qu’une formalité, après un bon débarbouillage dans ce qu’il reste d’eau au lac des Fruits défendus!

L’aller-retour ne dura finalement que 4,5 heures et nous laissa du temps pour aller « s’en jeter une » au pub de Vallorbe! 

joomplu:277