Passeport vacances 2014

Ce samedi 12 juillet; après une semaine de temps exécrable, le moment est venu de démarrer le 1er P-V de la saison 2014…

Ce sont les grottes aux Fées de Vallorbe qui ont l’ honneur d’ acceuillr la nombreuse équipe de participants et d’accompagnants, membres du club.

Après l’ équipement de tous sur le parc et consultation de la topo du réseau mise à disposition par votre serviteur, la troupe s’engage prudemment sur le chemin des Fées, rendu particulièrment glissant par les pluies diluviennes qui ont assombri toute la semaine écoulée.

Dans la cavité, ca percole partout! Ont croit être à la chotte, mais pour une fois qu’il pleut pas dehors, ben il pleut dedans!! 🙁

100 mètres au-delà de la porte, les bottes se remplissent déjà au passage bas avant la Souricière… Heureusement que cette dernière est déjà ressuyée, sans quoi, pas beucoup auraient eu la motivation de poursuivre!

Une petite pause est bienvenue à la salle du Miroir des Fées; puis la progression reprend en direction du Passage des Rideaux. Nouvel arrêt rassembleur à la salle des Intestins et poursuite du parcour par les deux voies possible à cet endroit.

Au point bas, la perte est en action; preuve que la « Piscine-post- Fruits défendus » déborde encore!

Bernard, en courageux « amphibien » se lance à travers près d’un mètre cinquante d’eau! Le Millepattes; moins convaincu, guide ses élèves le long d’une petite vire rocheuse dominant le lac est donnant l’accès au ressaut de 2 mètres permettant de court-circuiter le dit, via une petite galerie boueuse qui redescend ensuite à l’entrée du vrai lac des Fruits défendus…

Le petit vestibule servant de « débarcadère » est bien plein par tant de visiteurs à la fois, se penchant au ras de l’eau afin d’admirer les dit fruits!

Pour le retour; les plus téméraires se lanceront à leur tour dans la « piscine »; les autres, préféreront refaire le détour un peu boueux via le shunt…  C’ est au retour sur la petite vire rocheuse rendue glissante par les projections d’eau, que l’un des garçons, moins chanceux; fera une glissade et rejoindra l’élément liquide à l’insu de son plein gré! 🙂

Après, tout ce petit monde, plus ou moins trempé dans de l’eau restant fidèlement entre 5 et 6 petits degrés, inutile de préciser que le retour fût un tantinet plus rapide que l’aller; frissons obligent!

Parvenus à la grande salle de la partie « publique » des Fées; une forte odeur de fumée nous confirme que notre 2ème Bernard à réussi à allumer un feu sous le porche, malgré le bois trempé, afin de réchauffer tous ces petits pieds rougis par l’eau glacée des Fées!

L’ heure du pic nique est arrivée est sera, certes, apprécièe de tous!

La gageure était belle… Nous avons réussi, semble-t-il, à conjuger apprentissage et bonne humeur!

Nous avons voulu que l’acquisition des connaissances du monde souterrain s’accompagne d’une approche ludique. Etait-ce faire preuve de naïveté? Non! Nous avons passé des heures inoubliables en la compagnie d’adultes avertis et d’enfants réceptifs.

Tous se souviendront de ces moments exceptionnels: Dans l’existence, il y a parfois de trop courts instants où tout paraît simple et beau. Puisse le présent exercice exprimer la qualité de ces échanges tenus au bord de l’eau!

*Malheureusement, les photographes étaient absents; leurs instantanés auraient confirmés que l’on n’a pas rêvé: On a touché, on s’est étonné, on a parfois ri, on a appris… Ce fut dynamique!

L’élan est pris, maintenons le rythme donné; affirmons une fois encore cette utile conviction:

(( Mieux connaître conduit à aimer davantage, aimer davantage conduit à mieux protéger… à mieux VOULOIR protéger! ))

* Une nouvelle loi « institutionnellement » ridicule; nous interdit depuis tout récemment, toute prise d’image photo ou vidéo dès lors la prèsence de mineurs!..

Heureusement que les plus belles images; sont celles qui restes à jamais gravées dans nos coeurs… Et, celles-là, personne ne pourra nous les enlever! 😉

Le Millepattes.