Rentrée 2015 : destination bivouac!

En effet, quelques membres du SCC se rassemblent, en la personne de Claude-Alain; les deux frères Marc et Yves Bullot, Sébastien et le Millepattes pour une expédition en direction du bivouac…

joomplu:1024

joomplu:1061

Au même moment; voilà une équipée composée de trois voitures de la société spéléologique de Genève qui montent en direction des Follatons pour une importante pointe dans leur secteur Pendragon-Galerie 13 et qui viennent nous saluer en passant!  Nous serons donc pas loin d’une douzaine dans le réseau ce jour; mais sans risque de nous y rencontrer vu l’éloignement toujours plus grand des secteurs.

Pour nous, l’entrée par la porte des Fées se fera à 10.00 heure et nous attaquons le long parcour encore frais et dispos!

joomplu:1053

joomplu:1033

joomplu:1067
joomplu:1066

Avec la neige mouillée tombée en abondance il y a 8 jours sur un sol détrempé, les lacs s’avéreront biens remplis!  Même le Chaudron à un bon fond… La corde s’avèrera utile pour se tracter d’un bord à l’autre!

La rivière Blizzard, ca va; le refroidissement de ces derniers jours lui ont restreint son débit.. Par contre, je pense qu’il faudra bien encore patienter quelques 20.000 ans avant qu’elle aie eu le temps de nous élargir un peu le passage afin de le rendre plus humain! En effet, le Millepattes atteint gentiment ses limites, question âge et corpulence! Il est resté coincé à deux endroits, toujours les mêmes; aussi bien à l’aller qu’au retour et cela à failli devenir sérieux! 🙁 Par instinc de conservation; il s’ est bien gardé d’aller en éclaireur ou en fin de convoi et bien lui en à pris… Merci les gars! 😉    ( Maudit soit non pas les Errants; mais bien le troisième tiers de la Blizzard, pas vrai Séb? )

joomplu:1037

joomplu:1045

Une petite pause dans la galerie des Géants est la bienvenue avant de s’attaquer à la Carrière Egyptienne; mais, là pas de problème, le passsage en « U » est court, donc vite avalé; d’autant plus que tous les kits sont envoyés par le « passe-plats » par ou les plus sveltes passent aussi!

Parvenus à la salle Gulliver, une inspection du méandre Nord-Ouest qui doit permettre de jonctionner avec Guenièvre s’impose! Certes, des travaux de minage à cet endroit ne vont pas être une sinècure et ne sont guère enviseageable en une journée vu la distance à miner ( Au moins 5 mètres!)  Avant de démarrer une telle entreprise; il serait judicieux d’aller faire le parcours depuis l’autre extrémité afin de savoir si le jeu en vaut la chandelle!

joomplu:1128

Le parcours se poursuit sans autre difficulté jusqu’ à rejoindre le bivouac au « PK. 2,3″… Là, nous prenons notre pause lunch afin de faire de la place dans nos kits et embarquer tous ce que l’on peut fourrer dans nos sacs; parmi ce qui presse le plus de ressortir question odeurs de moisi (!) Il reste encore beaucoup de matériel, mais il sera plus sage de le ressortir par les Follatons; tout de même plus proche et avec la Blizzard en moins!

joomplu:1095

La possibilité évoquée pas Séb de tout rassembler au bas des puits, avant de faire un palan et de remonter le tout, puits par puits sans trop d’aller-retour; semble être la meilleure solution… Bon, reste le problème du passage « Blanche gaise et surtout le goulet des Aveugles ou le principe du treuillage risque d’être difficile à appliquer…  Joli exercice pour le spéléo-secours?! 😉

Enfin; le moment du retour par le bas est arrivé et la colonne se remet en route… Ce sera plus rapide que l’aller et la prudence est de mise dans les passages périlleux… Le Millepattes, comme déjà dit; va connaître à nouveau quelques difficultés parmi les Pénitents ( Merci de ta patience Marc! 😉  Yves va même faire de l’acrobatie quand son kit lui échappe l’espace d’un instant pour choire au fond du méandre… Cela fait souci quand on voit plus que deux bottes au plafond devant soi au détour d’un coude! 🙁

Enfin; c’est le grand soulagement de se retrouver tous sains et saufs au bas de la rampe Jeanne d’ Arc; mais quelques combinaisons ont déjà pas mal soufferts!

Les derniers 800 mètres semblent se faire sur les chapeaux de roues… Est-ce que le courant-d’air remontant sentirait l’avoine?!

En tout cas, nous ressortons dans la nuit et sous la neige; nous retrouvons les voitures bien englacées et enneigées; qui, une fois dégivrées et balayées nous conduiront rapidement à Vallorbe ou une bonne tablée et cinq pizzas bien chaudes nous requinquerons les estomacs au fond des talons!

Merci à Yves Bullot, notre photographe d’un jour !

Le Millepattes.

joomplu:1082
joomplu:1097
joomplu:1121

Autres photos de notre journée