Traversée, 4ème!

En ce samedi 24 mars 2018, le soleil brille. Comme cela est connu, il est beaucoup trop dangereux pour un spéléo de s’y exposer longtemps. Du coup, on part vite se mettre à l’abri pour les heures de jour :-P.

Le choix se porte sur une Traversée, de quoi se faire un rappel de toutes les techniques spéléos! Présents du jour : Yves, Sandy, Marc et moi. On sait par expérience – et oui cela fait déjà la 4ème ! Coïncidence ?- que pour cette sortie c’est le bon nombre de participants. Un juste milieu entre bonne ambiance et progression rapide. Pas que l’on soit contre une sieste dans la Blizzard mais… oui en fait, on est contre.

On se retrouve donc à nouveau sur le parking du bas, avant de monter direction les Follatons, en minimisant la poussière dans la voiture de Yves. On peut accéder sans soucis au parking, le chemin des puits est encore couvert de neige, mais tellement compacte qu’on la survole.

L’entrée est dégagée, une bonne couche de glace fait par contre un joli toboggan à l’entrée. La première corde est « fraiche » mais la glace s’en va bien vite au passage

du descendeur. Toujours le même plaisir à filer sur ces cordes en sachant qu’on ne passera pas par la case remontée. Flemmarde vous dites? Peut être…

La descente se passe bien, Sandy rencontre juste deux-trois problèmes techniques, il faut dire qu’elle connaît nettement moins les puits que nous.. Elle s’en sort quand même bien, et on prend la direction du Graal. Comme toujours, pas une réelle partie de plaisir, mais une progression efficace. Les Errants n’ont plus de secret – enfin pour certains en tout cas – et on progresse rapidement, impatients de rejoindre les gros volumes de cette partie du réseau.

Premières photos à la Jurassique, nos lampes sont mises à contribution ! Comme toujours, les photos valent mieux que des mots, enjoy !

On continue par un petit shooting dans les Titans.

 

 

 

 

 

 

Traditionnel repas au Dôme. Nouveauté : certains ont fait le choix de ne pas s’équiper en aquatique pour le reste de la sortie. Yves et Sandy n’auront qu’un haut néoprène 3mm, Marc sa sous-combi et de la motivation, pour ma part je reste sur la ponto, une valeur sûre (enfin… suite au prochain épisode). On gagne donc du temps sur l’étape « changement de tenue ». On passe le lac Victory et on arrive dans ce coin si particulier du réseau. C’est plein d’eau, c’est beau, c’est tout ce qu’on voulait. Ça flashe quelques fois, puis on se remet en route, motivés pour ne plus trop traîner une fois mouillés.

Après un passage éprouvant mentalement dans Gargantua pour Sandy, on s’engage dans la Blizzard. Quelques appréhensions pour elle -la fatigue est déjà bien là, c’est quand même une grosse sortie pour un non-habitué spel ;-P- , mais avec Marc devant pour lui donner des conseils, Yves derrière pour l’aider et moi qui me charge de son kit, elle finit par s’en sortir sans trop de peine. Un bel esprit d’équipe, c’est ça qu’on veut !

Arrivée dans la partie du réseau qu’on pourrait parcourir yeux fermés, et pilote automatique activé, direction la pizza. Deux découvertes tout de même à la hauteur du Chauderon : deux chauves-souris sont en train de voler ! Elles semblent un peu perturbées par la présence bipède dans leur maison. On se demande d’où elles peuvent venir. L’entrée semble tout de même éloignée… Une autre entrée à chercher quelque part en surface ?

L’autre découverte, c’est que le Chauderon est bien plein… Loin du siphon, mais en ponto cela va se montrer sportif ! Moment de réflexion sur la procédure à suivre : l’enlever de suite ? Passer et l’enlever ensuite ? Passer et faire une pièce droite pour se vider ?

Au final, motivée par ma flemme pour la retirer, je décide d’y aller et de voir. Je sacrifie un bras jusqu’à hauteur du coude, me tient à la corde avec l’autre bras et attend d’entendre un « glou » significatif au niveau du col. Mais… rien. Ça passe !

On peut ensuite filer direction la sortie, plus d’obstacles majeurs à passer.

On sort au crépuscule après environ 9h30 passées dans l’antre des Fées.

Chloé

Photos: Yves

4 commentaires sur « Traversée, 4ème! »

  • Merci Chloé pour ce compte-rendu de sortie. Et félicitation à Sandy qui a su surmonter son apréhension du Gargantua glissant et glaiseux. Malheureusement pour elle, il semble que la spéléo procure autant de bleus sur le corps que le hockey qu’elle pratiquait jusqu’ici. C’est passer de Charybde en Scylla.
    Un tout grand bravo au photographe ET aux acteurs-modèles-éclairagistes. Les photos sont belles et le public ne se rend pas compte du temps qu’il faut pour – trouver le bon cadrage – trouver le bon éclairage – « allez, on la refait ! »… – attendre dans le froid (à 6.5°C, rappel) – etc, etc…
    Une belle équipe que vous faites tous les quatre. Bravo les jeunes, continuez !

    PS : J’ai mis un petit moment avant de trouver comment agrandir les vignettes des photos (clic droit – afficher l’image, puis agrandir avec le signe + si disponible). Sébo nous dira un jour comment agrandir ça d’un seul clic, sûrement, …si c’est faisable…

  • Et comme par hasard, ce 24 mars le Millepattes reprenait ses pérégrinations en surface; le retour du printemps motivant à ressortir… Rassurez-vous; je n’ai pas senti le sol vibrer sous mes pattes, trahissant ainsi une présence dans le sous-sol! 😉 Mais de la neige, il y en a encore des quantités dans le revers du vallon… Alors gare quand-même avec le redoux… 🙂

  • Dites voir; les « spéléos-caverneux »… Quand vous avez un problème avec votre clé toute oxydée et sans cordelette d’assurage! Il serait bon d’aviser sans délai le Millepattes responsable de la sécurité des accès au réseau; afin qu’il puisse sécuriser les lieux dans les meilleurs temps et non pas qu’il apprenne le souci par hasard trois semaines après l’incident! Vous ne vous rendez pas compte a quel point l’ancienne galerie est fréquentée par des touristes et autres aventuriers en herbe, qui n’hésiteraient pas une seconde à profiter de l’aubaine d’une porte trouvée non verrouillée! 🙁 A bon entendeur! Vous viendrez récupérer votre sésame une fois le 2ème cylindre révisé et séparé de sa clé piégée à l’intérieur! 😉

Les commentaires sont fermés.